Robot-Lab Paris: le premier incubateur robotique d’Europe est né

Le premier incubateur robotique d’Europe ouvre à Paris dans le premier arrondissement pour centraliser en un lieu unique toute l’énergie pour donner vie et faire grandir les robots et objets connectés de demain.

Le Robot-Lab est un lieu unique en France et en Europe où startupers, entrepreneurs, makers, business angels, (… la liste est longue) vont pouvoir désormais se rencontrer, échanger, phosphorer, émerger et grandir ensemble autour de projets aussi innovants qu’excitants. Le premier incubateur robotique et objet connecté s’installe d’abord en plein coeur de Paris, puis s’agrandira avec une antenne à Lyon et à Toulouse.

Un véritable tremplin pour la robotique française

Le Robot Lab met à la disposition des incubés les ressources et compétences nécessaires pour aider les projets sélectionnés à émerger. Un environnement favorable à la création, constitué de soutiens aussi bien matériel, humain, financier que technologique, a été mis en place dans les locaux du 10 rue de la Coquillere.

Robot-lab-incubateur-robotique

Véritable hub pour l’écosystème robotique, il va attirer les entreprises désireuses de découvrir les dernières avancées en matière de technologie ainsi que les investisseurs cherchant à soutenir humainement et financièrement les futures pépites de la high-tech française.

Au Robot Lab, les startups trouveront l’accompagnement dont elles ont besoin pour toutes leurs démarches administratives et financières (aides publiques, levée de fonds..) et le lancement de leur produit (communication, marketing, fabrication et distribution). Les créateurs bénéficient de tous ces services en échange d’une partie de leur capital.

A l’origine de cette initiative, un homme, Alexandre Ichaï, développeur informatique devenu serial entrepreneur puis investisseur, et souhaitant offrir aux créateurs un écosystème favorable à l’innovation :

D’un point de vu humain, l’expérience avérée d’entrepreneurs est déterminante dans la réussite d’un projet. D’un point de vu technique, de nombreuses sociétés développent leur technologie en partant de zéro alors que d’autres sociétés non concurrentes l’ont déjà développée ! D’un point de financier, trouver les partenaires stratégiques permet aussi de trouver les fonds. Bref, dans le partage les synergies sont infinies.

Des partenaires de prestige et des startups prometteuses

Lancé en phase test depuis le 1er septembre 2014 à Paris, le Robot Lab soutient déjà quelques startups. Parmi les premières citons Cyborg Vegetal et Evotion.

Robot-Lab-evotion-start-up

Côté partenaires, le CRIIF, Centre de Robotique Intégrée d’Ile de France depuis 1987, a carrément décidé d’installer ses équipes dans les locaux et soutiendra techniquement chaque projet incubé.

RobotShop.com, le premier distributeur mondial de robots, a accepté de devenir partenaire distributeur du Robot-Lab, permettant ainsi à toutes les startups incubées d’avoir une solution immédiate pour commercialiser leur offre.

Robot Capital, un fonds d’investissement privé dédié à la robotique, s’engage à soutenir en tant que lead investor les meilleurs projets. De nombreux partenariats avec des fonds, des entrepreneurs, des écoles et des entreprises sont actuellement en cours d’élaboration.

En proposant le meilleur écosystème qui soit, Robot Lab veut faciliter la création d’entreprises et d’emplois tout en valorisant au mieux l’innovation française dans le domaine de la robotique.

En savoir plus sur www.robot-lab.org


Laisser un commentaire

  1. Max Vallet

    En réponse à Furax : Allez donc demander avec cette même énergie les gains générés par messieurs Bonnell et IchaÏ, qui investissent des sommes conséquentes et de nombreuses heures à faire grandir un marché encore immature. Vous n'y connaissez rien et ça se voit.
    Sans ces boosters, la robotique française ne serait rien.

  2. Furax

    Un projet qui semble attractif mais comme nous ne sommes pas dans le monde des bisounours il faut regarder plus en détail : la start-up incubée ouvre une partie de son capital au fond d'Alexandre Ichaï (Robotcapital) pour pouvoir être incubée dans le Robotlab d'Alexandre Ichaï et pouvoir bénéficier des services du CRIIF racheté dernièrement par Alexandre Ichaï : après Bruno Bonnell voici un nouveau cannibale qui découvre le marché de la robotique depuis peu mais avec beaucoup d'énergie.

  3. remoulade

    Incroyable cette initiative, c'est hyper motivant!