Un robot pour planter des arbres et lutter contre la déforestation

Un robot pour planter des arbres et lutter contre la déforestation

L’Amérique du Nord est régulièrement ravagée par des incendies importants qui détruisent des hectares entiers de forêt. Afin de lutter contre la disparition des arbres, plusieurs associations canadiennes s’occupent de replanter des arbres. Pour faciliter cette tâche ardue et répétitive, deux étudiants de l’université de Victoria ont conçu un robot planteur d’arbres.

Le TreeRover (un jeu de mot sur TreeLover, amoureux des arbres et Rover) est un véhicule, environ de la taille d’un kart. Il est équipé d’un système pneumatique pour planter les arbres. Pour cela, le robot creuse un trou, place l’arbre, rebouche le trou et tasse la terre autour de la pousse. Toutefois, n’étant pour l’instant qu’un prototype, le robot ne peut planter que 10 pousses avant de devoir être rechargé. Afin de changer cela, les étudiants ont lancé une campagne de financement participatif sur le site Indiegogo. En 3 jours, ils avaient déjà récolté 2 000 des 5 000 $ désirés.

TreeRover le planteur d'arbres

Selon Thyler Rhodes, l’un des créateurs du robot, ils espèrent « augmenter la taille [du robot] et améliorer ses capacités de déplacement tout terrain ». Les deux étudiants ingénieurs espèrent rajouter un système GPS ainsi que des capteurs optiques d’évitement pour que le robot soit plus autonome. Pour l’instant, le robot utilise un pic creux pour faire un trou dans le sol. Le pic s’ouvre ensuite pour laisser la pousse tomber dans le trou. Un deuxième piston tasse ensuite la terre autour de l’arbre planté.

Les deux étudiants savent toutefois que leur robot ne pourra pas remplacer les planteurs humains qui travaillent, actuellement, encore plus vite, mais envisagent le TreeRover comme un assistant. Selon l’un des responsables de l’association en charge de la reforestation, les planteurs humains « regardent attentivement le sol, cherchent où le dernier arbre a été planté, réfléchissent où planter le suivant, quel endroit sera le meilleur pour cet arbre. Et ils font ça jusqu’à 10 fois par minute dans certains cas. »

Un robot canadien pour planter des arbres

Après quelques tests près de la station de recherche du lac Cowichan, le robot entrera en phase de test intensive au printemps dans les forêts dédiées à la recherche de l’université de la Colombie-Britannique. D’après Nick Birch, le deuxième créateur du robot, le projet a vu le jour parce que les deux garçons ont grandi sur l’île de Vancouver et partagent une passion pour l’extérieur et pour l’électronique. Selon lui, « cela semblait cool de réunir ces deux intérêts. »

Un robot assistant pour les planteurs humains

TreeRover, le futur des forêts ?


Laisser un commentaire