Le robot R2 de la NASA a besoin d’aide pour prendre les choses en main

Le robot R2 de la NASA a besoin d'aide pour prendre les choses en main

La NASA a compris mieux que quiconque les possibilités offertes par le développement collaboratif de plateformes robotiques. La preuve en est que l’organisation spatiale lance concours sur concours pour pousser les gens à participer à ses différents projets, depuis la modélisation d’une base lunaire jusqu’au développement d’application pour leur robot Valkyrie.

Cette fois-ci, c’est au tour de Robonaut 2, surnommé R2, d’être sous les feux de la rampe. R2 est un robot déjà présent sur la station spatiale internationale avec pour objectif d’assister les astronautes dans leur vie quotidienne. En tant qu’assistant, il doit parfois utiliser des outils et ceux-ci doivent être conçus sur mesure pour le robot. C’est la raison du nouveau concours de la NASA en partenariat avec la plateforme de financement collaboratif Freelancer.com.

R2 l'assistant astronaute de la station spatiale internationale

La NASA a défini 14 défis en roulement chaque semaine, exigeant des développeurs qu’ils soient réactifs et rapides. Parmi eux, concevoir un modèle de lampe de poche ou créer une rampe que les astronautes et R2 utiliseraient pour entrer et sortir de la station. Les challenges sont toutefois variés puisque l’un d’eux demande aux inventeurs de créer un modèle 3D de capteur RFID que R2 pourrait utiliser dans la station pour localiser des objets et tenir l’inventaire.

La NASA fournit une photographie de ce que l’objet doit être et les participants, eux, doivent rendre un modèle 3D réaliste de leur concept. Le gagnant de chaque challenge recevra une récompense entre 50 $ (45 €) et 100 $ (90 €). La NASA obtiendra toutefois toute propriété intellectuelle du concept.

R2 au travail


Laisser un commentaire