Un robot qui saute depuis la surface de l’eau

Un robot qui saute depuis la surface de l'eau

La nature continue d’inspirer les chercheurs en robotique. S’en inspirer pour faire sauter un robot a été accompli, pour concevoir des robots miniatures aussi. Cette fois-ci, les chercheurs ont combiné la conception d’un robot insecte et l’étude des techniques de saut. Ils ont réussi à créer un robot capable de sauter depuis la surface de l’eau.

En s’inspirant des araignées d’eau, ces insectes capables d’avancer sur la surface de l’eau et de sauter, des chercheurs de l’Université Nationale de Seoul et de l’Institut Wyss de Harvard ont pu créer un robot capable des mêmes exploits. Le robot long de 2 centimètres pèse environ 68 milligrammes. Il est capable de sauter jusqu’à 14 centimètres de hauteur.

Pour accomplir cela, les chercheurs ont analysé des araignées d’eau afin de comprendre le mécanisme derrière leurs compétences de saut. Les araignées d’eau, pour sauter, exerce une pression juste en-dessous de celle à partir de laquelle la tension de surface de l’eau est rompue, soit 144 millinewton (mN) par mètre. L’insecte s’arrange pour que ses pattes restent le plus longtemps en contact avec l’eau et plie ses membres vers l’intérieur pour les faire glisser le long de l’eau.

Le robot araignée d'eau qui saute

Le robot suit le même principe. Ses membres sont recouverts d’un matériau superhydrophobe et sont pliés au niveau des pieds comme chez l’araignée d’eau. Les chercheurs ont utilisé un mécanisme de catapulte de couple inversé (torque reversal catapult en anglais) pour que le robot puisse sauter sur l’eau sans rompre la tension de surface ; il ramène ses membres vers l’intérieur comme le fait l’insecte. Au cours de son saut le robot atteint la vitesse de 1,6 m/s.

L’objectif de cette étude n’est malheureusement pas la création de véhicules amphibies permettant aux humains de sauter depuis la surface de l’eau, mais uniquement l’analyse et une meilleure compréhension des mécanismes de déplacement des insectes. Espérons que cette compréhension conduira à d’autres innovations.


Laisser un commentaire