Une jeune pousse tunisienne exporte un robot de sécurité en Occident

Un robot de sécurité tunisien vendu en Occident

La startup tunisienne Enova Robotics est la première entreprise du pays à exporter un robot vers l’Occident. Grâce à son robot de surveillance, Pearl Guard, la startup entre ainsi sur le marché en pleine expansion de la robotique. Pearl Guard est conçu comme un robot de surveillance de sites industriels.

Pearl Guard est un véhicule contrôlé à distance. Il est équipé de caméras thermiques, d’un outillage de communication longue portée et d’un ordinateur de bord. Grâce à son flux vidéo et thermique, il est possible de l’utiliser comme véhicule d’intervention, ce qui est également rendu possible grâce à ses roues tout terrain. De plus, le robot retransmet en direct sa position permettant de poursuivre tout intrus. Il mesure 1 mètre 20 de hauteur et pèse 100 kilogrammes.

La startup est la première entreprise en Afrique et au Moyen-Orient a s’être spécialisée dans la robotique et à concevoir ses robots sur place, dans la pépinière d’entreprises SoftTech de Hamman-Sousse. L’entreprise propose un service de R&D afin de concevoir des robots sur-mesure. L’entreprise propose également des solutions robotiques pour l’enseignement, de télé-présence ainsi qu’un robot évènementiel / marketing.

Pearl Guard le robot de surveillance


Laisser un commentaire

  1. saadaoui

    bravo,allah yberek