Robot Wars : l’émission culte de la BBC va reprendre

Profitant des grandes avancées technologiques de ces dernières années, l’émission culte de la BBC mettant en scène des combats de robots armés jusqu’aux dents revient de plus belle.

Résurrection d’une émission culte

Robot Wars, c’est une compétition télévisée qui a fait le succès de la BBC auprès des technophiles. Lancée en 1997, l’émission aura captivé les fans autour de duels à mort pendant trois ans, jusqu’à sa dernière, en 2001, avant d’être reprise par Channel 5 jusqu’en 2003. Treize ans plus tard, les robots de combat vont reprendre du service pour en découdre dans une arène futuriste. La nouvelle version a été réalisée par Mentorn Scotland et SJP Media.

L’annonce du reboot de l’émission culte a fait l’effet d’une petite bombe chez les fans de robots de combat. A l’heure où la technologie inonde notre quotidien avec des inventions toujours plus performantes, cette résurrection arrive à point nommé. « Avec les avancées technologiques, le show n’en sera que plus excitant et immersif » explique Kim Shillinglaw, directeur des chaînes BBC2 et BBC4, « c’est un formidable exemple de divertissement au contenu riche et concret qui fait la renommée de BBC2« .

L’émission avait construit sa réputation sur une combinaison de robots faits maison (les fameux House Robots) et de robots professionnels conçus par des roboticiens. Parmi les modèles cultes, Sir Killabot, Matildq, Shunt et Dead Metal reviendront dans la compétition, présentés comme « les descendants des modèles originaux » mais qui auraient reçu une petite cure de jouvence pour « s’adapter aux standards modernes et paraître plus menaçants et impressionnants que jamais » a indiqué la BBC. Hormis l’apparence retravaillée et la taille augmentée, personne ne sait encore vraiment à quoi s’attendre.

Quoi de neuf ?

Une version recentrée sur les robots favoris du public. Exit les Bash, Refbot, Mr.Pyscho, Growler et Cassius Chrome. On ne sait pas encore s’ils seront remplacés, les teasers ne dévoilant pour le moment que les versions améliorées des anciens modèles. Seule nouveauté de ce côté là : Major Damage, un nouveau robot maison.

Quarante équipes de roboticiens se démèneront pour concevoir et personnaliser leurs machines de guerre. Les duels se feront dans l’arène isolée par une structure en polycarbonate sur une durée de trois minutes, jusqu’à ce que l’un des robots soit immobilisé ou tout simplement hors de service. De toutes tailles et de toutes formes, les robots disposent d’un large arsenal, bien que les pics, les disques et les massues restent les armes de prédilection des compétiteurs. La production promet un spectacle plus impressionnant que jamais puisque la technologie a incroyablement progressé en 13 ans. Premier avantage conséquent ? Les batteries. beaucoup plus petites et légères, elle laissent forcément plus de place aux autres composants, parmi lesquels de nouvelles armes certes mais aussi de nouveaux moteurs et capteurs pour des combats plus dynamiques que jamais. Autre nouveauté, la composition des armures, devenues beaucoup plus légères que les imposantes armures de métal de l’émission originale. Ce nouveau composant, le hardox, « est une forme d’acier bien plus léger et robuste que le titanium » assure Noel Sharkey, ancien juge de la compétition. De quoi maximiser les capacités des nouveaux modèles pour assurer un show digne de notre nouvelle ère technologique.

bbc-robot-wars-2016-3

Une nouvelle arène entièrement sécurisée. L’une des conditions principales du reboot de l’émission était la sécurisation de la compétition. Ce qui a fait sa renommée, c’est évidemment l’ingéniosité des armes mobilisées par les compétiteurs pour dérouiller leurs adversaires. Des armes qui pouvaient se révéler dangereuses pour les spectateurs. Le nouveau présentateur en avait lui-même fait l’amère expérience. Dans une interview accordée au Daily Mirror, il déclare que le blindage de l’arène lui a déjà sauvé la vie : « un jour alors que nous assistions à un combat, ces toupies tournaient à plus de 300 km/h et nous avons vu un de ces disques de métal à dents nous arriver dessus et cogner la vitre en verre devant nous« . S’il n’y eu aucun accident notable par le passé, la BBC affirme avoir fait le nécessaire pour mettre à jour la structure de l’arène et éviter toute déconvenue.

Exit l’emblématique présentateur Craig Charles. Il sera remplacé par un duo de présentateurs irlandais, Dara O’Briain et Angela Scanlon. Des nouveaux juges seront également nommés pour arbitrer en cas de situation d’égalité, beaucoup plus fréquentes qu’on ne le voudrait.

Pour en connaître davantage sur l’arsenal déployé par les participants, le tournage de la première émission aura lieu le 26 juin, la diffusion devrait donc arriver dans les prochains mois.


Laisser un commentaire