Des robots miniatures pour enlever le CO2 de l’eau de mer

Des robots miniatures pour enlever le CO2 de l'eau de mer

Des chercheurs de l’université de Californie à San Diego pensent avoir trouvé une solution à la pollution des mers au dioxyde de carbone. L’équipe a créé des microrobots capables de supprimer jusqu’à 88 % du dioxyde de carbone de l’eau de mer en le recyclant en carbonate de calcium. Ces microrobots permettraient de faire face à l’une des plus grandes extinctions de masse dans l’histoire de la planète.

L’utilisation d’énergies fossiles pose un problème considérable puisque le fait de brûler un carburant fossile fait augmenter les taux de CO2 dans l’atmosphère. Or, si le taux de dioxyde de carbone dans l’air augmente, il augmente également dans les océans, rendant l’eau plus acide. Cette hausse de l’acidité menace les crustacés dont les coquilles peuvent être dissoutes par l’eau.

Les microrobots en action

Les microrobots sont alimentés par un moteur chimique, réagissant à des taux de peroxyde d’hydrogène faibles mélangés à l’eau. En entrant en contact avec les particules de peroxyde d’hydrogène, le robot se déplace dans l’eau, captant le carbone présent et le transformant en calcium. Selon Kevin Kaufmann, l’un des co-auteurs de l’étude, « dans le futur, ces robots pourraient être utilisés comme parts d’un système de traitement de l’eau comme une usine de décarbonisation de l’eau. »

Toutefois, cette vision est encore relativement éloignée et entre temps, les chercheurs espèrent mettre au point un système de propulsion utilisant l’eau au lieu du peroxyde d’hydrogène, dans le but de rendre les microrobots encore plus écologiques. D’après Kevin Kaufmann, « si les micromoteurs pouvaient utiliser leur environnement comme carburant, ils seront plus adaptables, plus écologiques et moins chers. »

Le fonctionnement des robots de l'UC San Diego


Laisser un commentaire