Des robots miniatures pour réarranger les bâtiments

Des robots miniatures pour réarranger les bâtiments

La startup américaine asmbld, basée à Brooklyn, vient de dévoiler ce qui pourrait bien être le futur du bâtiment. asmbld vient en effet de dévoiler son projet de « bureaux agiles ». Le concept est d’utiliser des robots miniatures, placés sous le sol, pour pouvoir reconfigurer une pièce à volonté, aussi bien en créant des murs, que du mobilier.

La technologie n’est pour l’instant qu’au stade de test, toutefois, l’objectif est de permettre aux utilisateurs de créer des meubles, murs et mêmes des pièces à l’intérieur d’autres pièces en utilisant ces robots constructeurs miniatures. Pour avoir une idée du concept, il suffit d’imaginer des tuiles miniatures sortant du sol, formant des étagères, des tables, des murs, puis retournant dans le sol lorsque l’utilisateur le demande via son téléphone. asmbld a publié une vidéo montrant ses robots en action dans une grande pièce, où ils construisent tour à tour, un espace détente, une galerie, des bureaux privés puis redisparaissent.

L'application des robots constructeurs

Selon la page web de la startup, « les utilisateurs peuvent concevoir n’importe quelle forme 3D dans cet environnement. C’est comme Minecraft transposé dans le monde réel. » Les robots sont équipés de batteries et construisent les formes demandées par l’utilisateur comme on assemblerait des Lego. Certains robots sont chargés d’assembler les différents composants tandis que d’autres sont responsables de faire monter la forme, couche par couche. Les robots se repèrent grâce à des détecteurs de lumières et des marqueurs au sol. Selon asmbld, actuellement, 4 robots sont capables de construire un mur en 30 minutes.

Les chercheurs espèrent atteindre le point où les robots coûteront moins de 100 $ (90 €) et pourront être installés sans problème sous le sol de n’importe quelle pièce. Pour le moment, asmbld a annoncé qu’installer des robots dans une pièce de 46 mètres carrés reviendrait à environ 12 000 $ (10 750 €). Il est de plus nécessaire de continuer à développer les robots afin qu’ils puissent manipuler tout matériaux, depuis le bois jusqu’au plastique, en passant par la céramique, etc.

Des robots pour construire tout et n'importe quoi


Laisser un commentaire