Robots mobiles ADEPT : à la conquête du marché européen

ADEPT at Innorobo

L’entreprise ADEPT présente son robot Courier lors du salon Innorobo 2015. Une dizaine est déjà en service dans des hôpitaux, notamment dans Lyon.

Le Courier est surtout utilisé dans les établissements de santé. Un opérateur peut l’ouvrir et le charger manuellement. Il est utilisé par exemple pour transporter des médicaments depuis la pharmacie centrale, vers laquelle on l’envoie jusqu’aux services appropriés. Un opérateur place par exemple les poches de chimiothérapie dans le compartiment du robot et celui-ci les achemine vers le service en question. Le transport est sécurisé puisque le robot est fermé à clé.

Courier connaît la carte de l’hôpital ce qui permet de l’envoyer, soit manuellement en utilisant le touch-screen sur lequel toutes les destinations apparaissent à l’écran, soit par le serveur qui gère la flotte en connexion Wi-Fi. Une fois envoyé vers le service, le robot y va de manière autonome et peut après, soit revenir au point de départ pour être renvoyé ensuite vers une autre destination soit être immédiatement envoyé dans un autre service. En général, un gestionnaire de flottes gère les robots au sein d’un même établissement et se charge d’attribuer des tâches à chaque robot.

Ces robots mobiles sont déjà en place en France et à l’étranger. Toutefois, ADEPT commence à peine la commercialisation à grande échelle en France.

 

Les solutions mobiles d'ADEPT

 

ADEPT propose 2 types de robots : deux bases mobiles semi-autonomes (les modèles Courier en version ouverte ou fermée), que l’opérateur charge et décharge manuellement, et des systèmes complètement autonomes sous forme de convoyeur embarqué capable de faire du transfert de charges de manière autonome. Le robot se met en relation avec le convoyeur qui communique avec lui. Si le convoyeur lui demande par exemple de lui transférer une boîte, le robot l’apporte et la dépose à l’endroit indiqué.

En autonomie complète ADEPT propose également un robot de picking, le HANDLER, qui se compose en fait d’un robot SCARA installé sur la plateforme mobile, capable de prendre une barquette, de la charger sur la base et de la déplacer vers un autre endroit. Ce robot est le best-seller de la marque : c’est le premier que la société d’Annecy a commercialisé. En Europe, ADEPT n’en a installé qu’un ou deux. Le robot connaît en revanche un succès monstre en Asie : ce produit dédié à la micro électronique équipe déjà des centaines de salles blanches, notamment grâce à une application qui a été développée pour manipuler des wafer en silicone. A Singapour par exemple, une entreprise utilise une flotte de 65 de ces véhicules dans une salle blanche.

En Europe, ADEPT veut rattraper son retard. Après une attente de 18 mois, la certification des robots ADEPT a été obtenue et la commercialisation de sa gamme de produits a commencé en août 2013.

 

Le résultat du R&D d'ADEPT

 

ADEPT est l’un des leaders du marché de la robotique mobile. L’entreprise propose également des robots fixes, pour faire du feeding, de la distribution flexible et du transport, dans la pharmaceutique, l’industrie, le secteur médical, et l’agro-alimentaire. Leurs produits phares en France actuellement sont les robots manipulateurs de pots de yaourt installés chez Danone.

La robotique mobile est vraiment l’avenir de la marque. Le marché des robots fixes est mature mais avec une très forte concurrence. Cela n’empêche pas ADEPT de continuer de croître dans ce marché avec des résultats à deux chiffres certaines années. Dans le domaine de la robotique mobile, tout reste à faire : la société ne va pas tarder à atteindre le millier d’unités vendues dans le monde.

La société présentait en plus de ses deux robots mobiles à Innorobo, un robot entièrement collaboratif s’appuyant sur la base mobile Lynx. ADEPT espère que ce robot à deux bras s’insèrera un jour au milieu des ouvriers d’une usine. C’est l’opportunité pour ADEPT de tester des nouvelles applications de services, en faisant collaborer sa plateforme mobile avec un bras robotisé par exemple. Ce serait l’occasion de tester la cohabitation de ces systèmes, et de développer des algorithmes capables de s’adapter à l’environnement. Cette solution est développée par le département de recherche d’ADEPT. Il s’agit encore de R&D, puisque le robot n’en est qu’à un stade de prospective.

En France le siège d’ADEPT TECHNOLOGY est basé à Annecy, après un rachat en 1989 de la société française Cerebellum Automation (créée par MM. Adam et Haag). La maison mère est installée dans la Silicon Valley aux Etats-Unis. La société est cotée au NASDAQ.

 

ADEPT et ses robots Courier


Laisser un commentaire

  1. SL

    Adept va bien merci. Le siège social d'Adept France est toujours bien ancré dans la région Rhône-Alpes et demeure actif : nombreux projets, nouveaux produits, présences sur les salons et dans les magazines !

  2. Georges

    Pour info, Adept a fermé sa section france l'année dernière pour la rapatrier (partiellement?) sur le sol américain.
    Ceci ne change pas grand chose pour votre article, mais prouve une fois encore que la robotique française est loin d'être dynamique ... quel dommage.