Robox : une imprimante 3D de bureau clefs en main

Une nouvelle entrante parmi les imprimantes 3D à prix abordable. Disponible à partir de 700£ (840 €), la Robox présente de nombreux atouts pour séduire le grand public, à commencer par sa simplicité d’utilisation et sa qualité d’impression. Elle est l’une des moins chères sur le marché de l’impression 3D premier prix.

La Robox, contraction de « Robot in a box » est au stade de projet sur Kickstarter. La startup britannique C Enterprise la présente comme la micro plateforme de production la plus accessible au monde. Petite, compacte, prête à l’emploi, la Robox pourrait se révéler être l’outil idéal pour les créateurs et PME nécessitant avoir accès à des productions en petites séries dans des délais très courts. De plus, le design a été soigné et ce n’est pas laid du tout !

humanoides_fr_robox_imprimante_3d_abs_pla_2

Le très prometteur système HeadLock™

La Robox utilise un système déposé par la marque, baptisé HeadLock™, qui permet de remplacer les deux buses d’impression par différents modules, permettant à l’imprimante d’accroître son champ d’action, en se transformant par exemple en scanner 3D.

Pour le moment la Robox imprime les plastiques PLA et ABS mais grâce à ce système, elle pourra un jour imprimer à partir d’autres matières premières comme du nylon ou du polycarbonate.

humanoides_fr_robox_imprimante_3d_abs_pla

Avec son impression à double buse, la Robox peut imprimer jusqu’à trois fois plus vite que certaines de ses concurrentes. Les buses ont des diamètres de 0.3 et 0.8 mm, ce qui permet de réaliser des impressions relativement détaillées et rapides à la fois. Certains seront peut-être déçus par les dimensions maximales des pièces imprimées, surtout pour la hauteur : 210 x 150 x 100 mm. En revanche, la meilleure résolution atteinte est de l’ordre de 20 microns, soit cinq fois plus précise que la Makerbot Replicator 2X (à 2.800$).

humanoides_fr_robox_imprimante_3d_tableau_comparatif

Le logiciel d’impression est lui aussi propriétaire : AutoMaker™ Proprietary Software. Le constructeur a faite ce choix afin de convevoir un programme sur mesure pour exploiter toutes les capacités de son imprimante. Le logiciel se veut très simple d’utilisation et propose des fonctions utiles pour les moins expérimentés comme la possibilité de découpe automatique.

humanoides_fr_robox_imprimante_3d_automaker

Une imprimante prête à l’emploi, à prix abordable, avec un potentiel et un bon look, que demander de plus ! Ce n’est certainement pas la meilleure imprimante 3D du marché, mais vu sa modularité, c’est un produit très intéressant pour le grand public. Pour les soutenir sur Kickstarter, c’est par ici.


Laisser un commentaire