Samsung veut lancer la maison connectée du futur

La plupart des créateurs et des producteurs d’appareils électroménagers ont investit massivement dans le développement des objets connectés. Samsung profite du salon IFA 2015 pour nous présenter ses nouveaux concepts.

Samsung est d’avis que l’ère, où les objets et les maisons seront assez intelligentes pour fonctionner par elles-mêmes, est arrivée. Jeudi, lors du salon d’électronique grand public IFA à Berlin, le directeur général de l’entreprise coréenne a annoncé : « Ce n’est pas une mode. C’est le coeur de la révolution industrielle actuelle. D’ici 2020, tous les appareils créés par Samsung seront capables de se connecter à l’Internet des objets. »

Une prise connectée de Samsung

L’entreprise, spécialisée en électronique, construisant aussi bien des machines à laver que des portables en passant par des systèmes de climatisation, a lancé jeudi une gamme d’objets appelée Smart Things (Objets Intelligents). Parmi eux, une petite boîte blanche qui sert de point central pour coordonner les différents appareils. Samsung a également présenté une application pour smartphone qui sert de contrôleur pour appareils électroménagers. L’entreprise a de plus présenté des capteurs de mouvements et des prises qui servent de gadgets supplémentaires pour étendre le système dans une maison.

Samsung a aussi dévoilé plusieurs gadgets pour compléter sa gamme. Parmi eux, nous pouvons citer le système de surveillance pour smartphone qui prévient l’utilisateur du moindre problème chez lui, depuis une simple fuite jusqu’à une effraction. Un autre appareil, baptisé le Sleepsense (Capteur de sommeil) se place sous le matelas. Il surveille pendant le sommeil la respiration et le rythme cardiaque de l’utilisateur et règle le chauffage ou l’air climatisé pour créer « le meilleur environnement pour s’endormir et rester endormi ».

Samsung veut démocratiser l'Internet des objets

L’utilisateur peut ainsi programmer sa routine quotidienne en indiquant aux appareils l’ordre dans lequel ils doivent s’allumer tous les jours. C’est ensuite le concentrateur, cette petite boîte blanche qui sert de coordinateur pour les appareils. L’utilisateur peut également contrôler certains appareils séparément directement depuis l’application.

Le système Smart Things provient de l’acquisition d’une startup éponyme pour laquelle Samsung a déboursé 200 millions de dollars (180 millions d’euros) l’année dernière. Le système est conçu pour faire de la concurrence au système HomeKit d’Apple, annoncé en juin. Alphabet (la holding de Google) désire également entrer dans la course et avait racheté l’an dernier Nest Labs, une entreprise spécialisée dans les alarmes incendies et les thermostats intelligents, pour 3,2 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros).

Des objets pour gérer tout votre domicile

Samsung a toutefois déclaré que sa plateforme serait ouverte et compatible avec d’autres marques. L’entreprise a également dévoilé quelques-uns de ses partenaires comme Bose, spécialisé dans les haut-parleurs, ou Osram, le fabricant d’ampoules. Les produits de ces partenaires devraient donc fonctionner avec le concentrateur Samsung.

Des objets connectables avec tout


Laisser un commentaire