Savioke : la startup lève 2 M$ pour son premier robot de services

Savioke, une startup robotique implantée dans la Silicon Valley, vient de réussir une levée de fonds de 2 millions de dollars auprès de Google Ventures et d’autres investisseurs privés. La jeune entreprise développe un robot pour le marché des services. Google confirme également sa volonté de s’emparer du secteur de la robotique.

Démarrée par Steve Cousins, le PDG de feu la startup Willow Garage, Savioke veut développer une technologie robotique destinée aux hôpitaux, aux restaurants ou aux hôtels.

Steve Cousins voit dans le secteur des services une « énorme opportunité encore sous exploitée ». Il explique :

Les hôpitaux, les centres spécialisés, les hôtels, les restaurants, les bureaux, tous présentent des possibilités pour les robots de prendre en charge certaines tâches dégoutantes, pénibles ou dangereuses, d’améliorer l’efficacité des processus, de réduire les coûts, et surtout de libérer les personnes pour aider les autres. Nous voyons le secteur des services comme la prochaine étape logique pour la robotique, en sortant les robots de leurs cages de protection dans les usines mais aussi des laboratoires de recherche pour apporter une valeur ajoutée autour des personnes, sur notre lieu de travail ou à la maison.

Le site TechCrunch n’a pas réussi à avoir beaucoup plus d’informations sur le futur robot. On sait seulement qu’il utilisera le système d’exploitation open source ROS, développé par… Willow Garage. Les premiers essais clients débuteront plus tard dans l’année.

Google poursuit sa déferlante de rachats de startups

Le fait que Google Ventures croit et investisse dans Savioke laisse présager une technologie d’assistance aboutie. Ces derniers mois, Google a investi dans une dizaine de startups prometteuses (Boston Dynamics, Deepmind, Nest…). Google nourrit un projet de robotique visionnaire, qui va au-delà du simple robot assistant de l’homme.

Ce nouvel accord renforce, s’il en était besoin, la confiance de Google et des potentiels investisseurs dans le secteur de la robotique.

« Comme les limites entre la robotique industrielle et la robotique personnelle sont de plus en plus floues, Google Ventures est ravie de travailler avec un groupe de personnes aussi exceptionnelles que celui de Savioke », a souhaité souligner Andy Wheeler, un responsable chez Google Ventures. « Steve et son équipe ont déjà contribué grandement à l’avènement de la filière robotique. La prochaine étape promet d’être encore plus révolutionnaire ».


Laisser un commentaire