Sharp et Autonomous Solutions lancent leur robot de sécurité

le robot de sécurité de Sharp

La branche américaine du groupe d’électronique japonais Sharp lance son premier robot de sécurité en collaboration avec Autonomous Solutions.

Véritable agent de sécurité sur roulettes, le nouveau robot est le fruit d’une étroite collaboration entre Autonomous Solutions et Sharp. Le premier est un grand roboticien américain spécialisé dans la robotique industrielle. Il a déjà sorti plus de 70 modèles de robots qui travaillent désormais dans 9 secteurs différents : l’agriculture, le BTP, l’industrie minière… L’entreprise a été fondée en 2000 par 7 anciens du laboratoire de systèmes intelligents de l’Université de l’Utah. En 2007, après avoir lancé quelques produits, ASI participe au grand concours de mobilité autonome de la DARPA, l’Urban Grand Challenge avant d’être éliminée en demi-finales. Depuis, elle multiplie les partenariats (avec Ford notamment), les produits, et les terrains d’expérimentations. ASI se targue de posséder pas moins de six circuits d’essais pour ses véhicules.

Récemment, la société s’est illustrée aux yeux du monde avec son tracteur autonome conçu aux côtés de CNH et qui jette les bases d’une agriculture intensive dépourvue de toute intervention humaine, digne du film de science-fiction Interstellar.

tracteur autonome CNH

Quant au second, impossible qu’il ait échappé à votre radar de technophile. Puisque Sharp n’est autre que l’entreprise japonaise qui commercialise le premier smartphone en forme d’humanoïde, le fameux RoboHon du très prolifique inventeur Tomotaka Takahashi. Celui-là même qui est à l’origine d’une large panoplie de robots tous plus étonnants les uns que les autres et que nous vous présentions dans notre troisième numéro d’H+ Magazine.

Le smartphone robot de Sharp RoBoHon

Un robot commun

Les deux compagnies viennent tout juste d’annoncer le lancement d’un nouveau modèle appelé Sharp Intellos Automated Unmanned Ground Vehicle. Sa conception s’inscrit dans le cadre du programme Roboalliance lancé par la division robotique de Sharp Corporation et qui souhaite rassembler tous les acteurs de la robotique de sécurité.

Home-1-2

Intellos est un système autonome et mobile capable d’enregistrer des vidéos, du son et des données environnementales lors de ses continuelles patrouilles.

Sa particularité, qui ne devrait pas en être une, est qu’il ressemble avant tout à un simple rover d’exploration ou militaire. Au lieu de surfer sur la vague des robots de surveillance en apparence high-tech et innovant comme les K5 de KnightScope ou bien les Ramsee de Gamma2Robotics, ASI et Sharp s’en tiennent à une structure robuste et qui fonctionne. Un choix qui s’explique notamment par le marché visé. Les deux exemples cités plus haut sont appelés à interagir avec des humains, tandis que les Intellos seront employés dans un cadre strictement industriel.

Néanmoins, ses créateurs n’excluent pas pour autant un élargissement de ses activités : « Lorsqu’il s’agit de faire évoluer la demande du secteur de la sécurité, les intégrateurs et leurs clients auront désormais sous la main une solution sûre et rentable pour assurer la sécurité des gens, et des infrastructures » annonce Doug Albregts, CEO et Président de Sharp Electronics.

Ce nouveau modèle fonctionnera sur la plate-forme hardware et software développée par ASI. Grâce au logiciel Mobius, un même opérateur sera en mesure de contrôler plusieurs Intellos simultanément, ce qui augmente grandement la productivité de cette solution de sécurité.

détails visuels du robot Intellos

Pour assumer sa mission, Intellos a été équipé d’un logiciel capable de conjuguer toutes les données perçues par ses caméras, lasers, ses capteurs de gaz et de composants chimiques de manière à en faire le parfait patrouilleur, prêt à détecter une fuite quelconque sur un site industriel. Toutes ces données seront retransmises en temps réel à l’opérateur grâce au système de télé-communication Rajant.

De son côté, le CEO d’ASI a félicité cette nouvelle percée d’une « solution ASI déroulée par des entreprises de classe mondiale dans les industries minière, agricole, automobile, militaire et à présent sécuritaire« , rendue possible par le travail de Sharp qui a permis « de commercialiser le produit en grand nombre et très rapidement« .

En attendant une sortie prévue en 2017, les deux compagnies continueront de mener des essais d’intégration pour perfectionner leur robot dans divers applications industrielles.


Laisser un commentaire

  1. Le rageux

    Hakky a tord !

  2. Hakky

    C'est gros, c'est lent, c'est moche. Mais faut bien un début à tout..