Sharp va commercialiser le premier téléphone en forme de robot

RoBoHon le téléphone robot de Sharp

Son design vous dit quelque chose ? C’est normal, puisque Tomotaka Takahashi, à l’origine du premier humanoïde parti dans l’espace, est aussi le créateur de ce robot téléphone.

En effet, il s’agit d’un nouveau projet de ce désormais célèbre ingénieur japonais. Il avait évoqué un peu plus tôt cette année l’idée d’un téléphone humanoïde. Et bien, Tomotaka l’a fait ! Et c’est Sharp qui va le commercialiser.

un bébé face à un robot

Baptisé RoBoHoN (prononcé « robot-Hoan », un mix en japonais des mots « robot » et « smartphone »), est un téléphone portable qui possède les mêmes fonctionnalités qu’un smartphone actuel : 3G, wifi, LTE, appareil photo, assistant personnel, fonction réveil… Il mesure 19 centimètres et pèse 380 grammes.

RoBoHon rencontrera-t-il le succès ?

Au Japon, il y a des fortes chances. Pepper fait un carton, Aibo est entré dans un musée… Les japonais entretiennent des rapports beaucoup plus rapprochés avec les robots que ceux des occidentaux. Le professeur Ishiguro a lui aussi un projet de téléphone portable, mais le sien va encore plus loin, puisqu’il lui a donné une forme d’enfant.

faire la fête avec robohon

projeter des images avec robohon

En Occident, la question de l’utilité va se poser. Quel intérêt y aurait-il à ce qu’un smartphone prennent une forme différente que celle qu’on lui connaît. Takahashi pense que si les appareils sont personnifiés et sympathiques, l’homme sera plus enclin à interagir avec ce nouveau type de machines. Le consommateur occidental, plus pragmatique, va chercher les avantages produit avant de considérer l’esthétique pure. Robot ou smartphone classique, il faudra que le RoBoHon apporte quelque chose de plus à l’utilisateur : peut-être que son projecteur d’images ou la reconnaissance faciale suffiront à faire la différence.

Pour le moment, aucun prix n’a été précisé, simplement la date de sortie : été 2016.

Arrière du robohon

Appeler avec un téléphone robot


Laisser un commentaire