Imprimer et assembler des structures dans l’espace grâce aux robots et à l’impression 3D

Tethers Unlimited, Inc. (TUI) est une entreprise américaine dans le secteur aéronautique qui a un projet très ambitieux : fabriquer des composants et des structures en orbite pour des vaisseaux spatiaux à partir d’imprimantes 3D. Il s’agit d’un projet en cours, soutenu entre autres, par la très sérieuse NASA.

SpiderFab est le nom donné à cette technologie ou plutôt à cet ensemble de procédés en cours de développement par la socité de Seattle (USA). TUI souhaite combiner plusieurs technologies afin de construire en orbite des antennes, des panneaux solaires, des télescopes, ainsi que d’autres composants plus encombrants. Elle assure pouvoir fabriquer des volumes dix à cent fois plus grands que ceux actuellement emmenés dans l’espace.

humanoides_fr_robots_spiderfab_tethers_nasa_4

Sa technique ? L’impression 3D et l’assemblage des pièces par des robots. Actuellement, les grandes structures transportées dans l’espace sont fabriquées à terre et ensuite pliées à l’intérieur des fusées. Elles seront ensuite déployées en orbite lorsque l’orbite est atteinte. Cette approche connaît ses limites : de coût tout d’abord, et de taille ensuite, puisque le volume embarqué se limite aux dimensions de l’intérieur de la fusée.

La fabrication en orbite permet aux matériaux de ces composants critiques d’être lancés sous une forme très compacte et durable, telles que des bobines de fibre ou des blocs de polymère, afin qu’ils puissent s’intégrer dans un véhicule de lancement plus petit et moins cher. Une fois en orbite, les systèmes de fabrication robotisés SpiderFab traiteront le matériel pour créer de très grandes structures qui seront optimisés pour l’environnement spatial.

explique Rob Hoyt, PDG de TUI.

humanoides_fr_robots_spiderfab_tethers_nasa_3

TUI a récemment reçu 500.000 dollars supplémentaires, pour la phase 2 des contrats NIAC (NASA Innovative Advanced Concepts), complétant un premier contrat de phase 1 de 100.000 dollars accordés en août 2012 pour le développement de la nouvelle technologie.

La capacité à fabriquer et à intégrer de grandes composantes dans l’espace comme une antenne d’un kilométre et des panneaux solaires massifs devrait renforcer la capacité de la NASA à acquérir et distribuer des données de haute résolution utilisant une bande passante plus large avec plus de rapports signal sur bruit et avec une réduction des coûts du cycle de vie. En outre, en réduisant la taille dete la masse de l’emballage, la NASA sera en mesure d’utiliser des lanceurs plus petits et moins coûteux pour déployer des systèmes nettement plus grands que ce que permettent les capacités actuelles.

humanoides_fr_robots_spiderfab_tethers_nasa_2

Les technologies de fabrication spatiale de TUI créeront également des systèmes qui sont à la fois réparables et reconfigurables en orbite et pourraient même évoluer pour supporter l’utilisation de débris orbitaux et de matériaux d’astéroïdes, un jour dans le futur.

En parallèle avec la recherche sur SpiderFab financée par la NIAC, TUI développe également, sous contrat avec la NASA, le « Trusselator », un appareil qui va fabriquer des structures en treillis pour permettre la construction de l’espace de grands panneaux solaires.

Une fois que nous aurons démontré que cela fonctionne, nous serons sur la bonne voie vers la création d’antennes et de télescopes de la taille d’un terrain de football pour aider à la recherche d’exoplanètes et de preuves de vie extraterrestre comme la Terre.

humanoides_fr_robots_spiderfab_tethers_nasa_5

humanoides_fr_robots_spiderfab_tethers_nasa_6

Plus d’informations sur le projet SpiderFab


Laisser un commentaire