Surveiller les plages australiennes par les drones

Un état d’Australie du Sud étudie la possibilité d’utiliser les drones dans le but de surveiller la présence de requins près des plages. Les engins sans pilote permettraient de prévenir les attaques des squales sur les baigneurs.

Des chercheurs d’une université de l’état de Nouvelle-Galles du Sud sont en train de tester différentes solutions de drone et de caméras pour déterminer la plus adéquate pour une surveillance aérienne des eaux. Le Département de l’Agriculture (Department of Primary Industries) a confirmé cette information sans toutefois dévoiler le nom de l’université en charge du projet pour des raisons de confidentialité.

Cette démarche fait suite à la récente attaque du surfer Zac Young, tué par un requin tigre près des côtes de Coffs Harbour. Les drones qui seront mis en place pourront être autonomes ou téléopérés.

Une ville de ce même état, Randwick, a étudié un peu plus tôt dans l’année, la possibilité d’utiliser des UAV pour la surveillance aérienne. Mais le projet a échoué car cela impliquait d’embaucher ou de former des pilotes, et allait être trop limité à cause des réglementations de l’espace aérien australien.

La mise en oeuvre de ce type de solution a un prix non négligeable, estimé entre 130 000 et 2 millions de dollars par la mairie de Randwick. De plus, les opérateurs doivent se déplacer de plage en plage pour rester dans la zone de portée de leur appareil.


Laisser un commentaire