Toshiba envoie un robot scorpion à Fukushima

Scorpion Toshiba's robot

La robotique semble de plus en plus être la solution pour les situations dans lesquelles les humains ne peuvent être employés pour des raisons de sécurité. C’est le cas de la centrale nucléaire de Fukushima où les niveaux de radiation sont létaux pour les hommes.

En avril, un robot serpent avait été déployé dans le réacteur de l’unité 1. Il était resté bloqué et avait dû être abandonné. Toshiba a annoncé qu’un robot scorpion serait utilisé dans le réacteur de l’unité 2 pour tenter d’évaluer la présence de combustible. Le déploiement aura lieu en août après un entraînement d’un mois pour les opérateurs du robot.

 

Le scorpion durant la démonstration

 

Le robot mesure 54 centimètres et est conçu comme un scorpion avec une queue qui se termine par une LED et une caméra. Durant la démonstration, le robot a été capable de glisser le long d’une rampe, de passer dans un passage étroit et, en soulevant sa queue, de filmer le bas de l’intérieur d’une barre de contrôle située au-dessus de lui. Cette simulation a permis de démontrer que le robot est en mesure de détecter d’éventuels résidus de combustible. Le robot scorpion a également prouvé être capable de se retourner au cas où il basculerait, grâce à un joint siuté au milieu de sa queue.

Le scorpion robotique est opéré par deux personnes, la première le dirigeant grâce à une manette et le deuxième surveillant la vidéo transmise par le robot ainsi que les données que celui-ci fournit. Durant l’opération, qui doit durer une journée complète, le scorpion sera dirigé depuis un centre commande situé dans un autre bâtiment. Le robot possède une résistance aux radiations qui lui permet de survivre plus 10 heures à l’intérieur du réacteur de l’unité 2.

La démonstration du robot scorpion de Toshibe

Crédits photos : Toshiba, Japan Time


Laisser un commentaire