Un ancien de la Nasa invente un robot qui jongle avec des voitures

Imaginez un robot de 21 mètres de haut capable de jongler avec trois voitures… C’est l’objectif (un peu fou !) que s’est fixé cet ancien technicien de la NASA en voulant ériger le robot BugJuggler, au croisement du Géant de fer et d’un Transformers.

Des robots qui jonglent on en connaît plusieurs : celui de Disney, les drones de l’ETH Zurich ou celui de l’université de Chiba. Mais nous n’avions encore jamais vu un robot capable de lancer 3 tonnes dans les airs.

Pour Dan Granett, son inventeur, BugJuggler devrait marquer une nouvelle étape dans l’ère de la robotique évènementielle. S’il voit le jour, son robot pourrait jongler avec des objets très lourds, comme ces Volkswagen Beetle pesant plus d’une tonne. Ce robot pourrait servir comme animation dans des festivals, des parcs d’attraction ou des évènements sportifs.

cabine-dans-la-tête-du-robot-bugjuggler

Granett veut construire avec son équipe un robot monté sur vérins hydrauliques avec une cabine de pilotage dans sa tête. Le pilote télécommanderait BudJuggler à partir de commandes à retour de force connectées aux différents servomoteurs du robot. Alimenté par des accumulateurs de pression hydraulique qui amortissent les gestes de cette machine gigantesque, le robot lancera en l’air les objets de manière ttrès fluide.

Des mesures de sécurité seront bien évidemment à prévoir, notamment une distance de sécurité à respecter entre les spectateurs et le robot.

robot jongle avec voitures

La première étape du projet BugJuggler sera la construction d’un bras mécanique de 2,4 mètres pour tester sa capacité à jongler avec des objets de plus de 100 kilos. La version finale des bras devra supporter des masses allant jusqu’à 1220 kg.

Granett, qui a travaillé pendant de nombreuses années comme technicien au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, est un expert en hydraulique et a déjà construit une machine hydraulique capable de déplacer des objets pesant plus de six tonnes. Il est actuellement à la recherche d’investissement pour son projet qu’il a estimé à 2,3 millions de dollars. Bon courage !

un-robot-qui-jongle-avec-des-voitures


Laisser un commentaire