Un cafard bionique commandé via Twitter

Prenez un vivarium. Ajoutez-y quelques cafards et pimentez le tout en introduisant un cafard bionique. Ensuite, connectez-vous à votre compte Twitter et tweetez. Et hop ! Prenez le contrôle de cet insecte d’un nouveau genre… C’est ce qu’a réalisé l’artiste Brittany Ransom dans son projet appelé Twitter Roach.

Brittany Ransom est une artiste américaine qui vient de l’Ohio. Dans ses installations interactives et ses objets d’art électronique, elle s’efforce de créer des ponts entre les hommes, les animaux et leur environnement en s’appuyant sur les nouvelles technologies.

Dans sa dernière création Twitter Roach, Britanny mélange dans un vivarium, des espèces vivantes avec un cafard robotisé. Le cafard bionique porte sur son dos un kit Arduino connecté à Twitter.

Blog_Humanoides_Fr_biorobot_cafard_brittany_ramson_tweet

Ce biorobot cafard est ensuite commandé via des tweets et des hashtags spécifiques qui stimulent les nerfs de l’animal. Pour ceux qui s’inquièteraient de la santé du petit insecte, sachez qu’il ne porte pas tout le temps son kit Arduino et qu’on respecte 30 secondes de repos entre chaque nouvelle instruction.

Britanny Ransom décrit son oeuvre comme étant une image de l’hyperstimulation digitale que l’homme subit au quotidien. L’a-t-on vraiment choisie ou sommes-nous, comme ce cafard, prisonnier d’un quotidien régi par des 0 et des 1 ?

Blog_Humanoides_Fr_biorobot_cafard_brittany_ramson_pic1


Laisser un commentaire

  1. godot

    Cette invention est très inquiétante, détruisez immédiatement toute information et référence à ces expériences!