Un drone de poche minuscule, endurant et rapidement en action

Le nouveau micro-drone de CyPhy Works va faire parler de lui. Ses dimensions et ses performances sont tout simplement incroyables pour un si petit appareil volant. Le constructeur américain espère équiper les unités des forces spéciales avec.

6 hélices. 80 grammes. 2 heures d’autonomie. Que celui qui n’est pas surpris par les chiffres du Pocket Flyer de Cyphy Works lève la main ou se taise à jamais. Ce micro-drone est encore au stade de prototype mais impressionne déjà. Il peut voler et retransmettre en continu des vidéos de haute résolution pendant près de deux heures. Son secret ? Il est relié à un câble lui permettant de transmettre le flux vidéo et d’alimenter ses batteries.

Ce microfilament est la marque de fabrique de cette entreprise américaine fondée par Helen Greiner, co-fondatrice de la marque iRobot. Il permet de relier le drone à une base au sol équipée d’une batterie ou branchée sur secteur, ce qui prolonge indéfiniment le temps de vol de l’appareil.

microdrone-Pocket Flyer-de-Cyphy-Works

En plus de prolonger le temps d’action du drone, le microfilament permet d’obtenir une qualité vidéo HD sans aucun lag, aucun temps d’attente. Quels que soient les obstacles entre le drone et son pilote, ce dernier ne perdra jamais la communication avec son appareil. En outre, les communications, qu’une personne malintentionnée pourrait vouloir détourner, sont sécurisées du fait que rien n’est transmis par ondes.

Ce câble est enroulé dans une bobine embarquée dans l’hexacoptère et se déroule au fur et à mesure que ce dernier progresse. Il mesure au total 76 mètres de long, ce qui est suffisant pour mener à bien des missions de reconnaissance et surveillance, pour lesquelles ce drone à vocation militaire a été conçu.

Les militaires… les véritables utilisateurs des produits de Cyphy Works. Sur le terrain, ces hommes ont besoin de produits toujours plus techniques, mais toujours plus pratiques à transporter et faciles à utiliser. En tenant dans la poche, le micro drone Pocket Flyer, peut être déployé rapidement, n’importe où, et à n’importe quel moment d’une mission.

microfilament-de-Cyphy-Works

Voici de quoi est composé la pochette de transport du drone : une station de contrôle, une batterie, le microfilament et le drone, c’est tout. Le pilote contrôle le drone depuis une application installée sur un appareil à écran tactile, smartphone ou tablette peu importe. Une fois la mission terminée, le soldat peut remplacer le microfilament déroulé par une nouvelle bobine, recharger si nécessaire la base et le drone est prêt à redécoller.

CyPhy Works a débuté la phase production de son appareil grâce à une subvention de l’U.S. Air Force.


Laisser un commentaire

  1. jos

    cela est trop cool la robotique militaire avance à grand pas