Un oeil artificiel implanté pour la première fois aux USA

Chaque jour un pas de plus vers l’homme augmenté est fait. La semaine dernière nous avons parlé d’un ingénieur qui a fabriqué sa propre jambe bionique ou encore d’une main artificielle capable de sentir les objets. Aujourd’hui, des chirurgiens de l’Université de médecine du Michigan ont annoncé le succès de la première implantation d’yeux bioniques dans l’histoire de la médecine.

Les chirurgiens américains peuvent être fiers de leur exploit. Les premiers yeux bioniques approuvés par la FDA en février dernier sont enfin fonctionnels chez un patient souffrant de rétinite pigmentaire. Pour ce faire, les scientifiques ont développé une puce à ADN qu’ils ont introduit dans les cavités occulaires du patient et qui permettra de suivre l’état de santé de l’oeil.

Nous voulions offrir cela à nos patients car il y a beaucoup de personnes atteintes de rétinite pigmentaire avancée, a déclaré Thiran Jayasundera, professeur d’ophtalmologie et de sciences visuelles au Kellogg Eye Center. Nous voulions que nos patients dans le Michigan puisse avoir avoir accès à cette technologie.

La rétinite pigmentaire est une maladie génétique de l’œil pouvant conduire à la cécité si elle n’est pas prise en compte suffisamment tôt. Une personne sur 4000 en serait atteinte aujourd’hui.

Première opération d'oeil bionique réussi chez l'humain

L’œil bionique développé par la société californienne Second Sight Medical Products est une technologie sans fil qui fonctionne par l’intermédiaire d’une caméra connectée à des électrodes qui stimulent les fibres nerveuses nécessaires à la perception de la lumière. Il a été baptisé Argus II.

« C’est comme si vous portiez une caméra vidéo sur vos lunettes, explique Thiran Jayasundera, cette caméra vidéo transmet les informations à une unité de traitement vidéo que vous portez à la ceinture. L’image est ensuite convertie en signaux électriques qui sont transmis à un dispositif implanté dans la rétine.

Les patients doivent se former sur l’appareil pendant une période de trois mois afin que leur cerveau s’adapte à leur nouvel oeil artificiel. Evidemment, cet oeil robotisé ne rend pas la vue à 100%, mais c’est un formidable espoir pour les personnes atteintes de troubles de la vue de savoir qu’elles pourront ne pas devenir aveugles.


Laisser un commentaire