Un robot humanoïde fait de muscles et d’os

Kenshiro. 158 cm. 55 kg. 160 muscles. 1 squelette. Si, si, vous avez bien lu : un robot qui possède un squelette et des muscles, comme les humains. Ce surpenant robot est l’oeuvre de Yuto Nakanishi et son équipe de chercheurs de l’Université de Tokyo. Une première version avait été présentée en 2010, mais la version 2012 a fait beaucoup de progrès.

Kenshiro est un peu bête, ne sait pas jouer au foot, ne se bat pas et ne plie pas vos vêtements. En revanche, il a d’étonnant qu’il nous ressemble. De par sa structure et ses muscles, il est capable de réaliser des mouvements aussi fluides que les nôtres.

Blog_Humanoides_Fr_robot_Kenshiro_schema

Ses 160 muscles artificiels sont situés au cou (22), aux épaules (12), au buste (76) et aux jambes (50). Chaque groupe de muscles est individuellement relié à un actionneur. Des ligaments artificiels connectent entre eux les os faits en aluminium. L’ensemble constitue un système de câbles et de poulies mobiles qui s’articule et qui produit des mouvements très réalistes.

Les chercheurs japonais se sont servis de leur ancien prototype, Kojiro, auquel ils ont ajouté plus de muscles et plus de servomoteurs. La prouesse ici est d’être arrivé à garder un poids raisonnable dans un corps de cette taille et avec autant de composants. Avec tout son attirail, Kenshiro atteint tout de même 64 degrés de liberté (les fameux dof) : 13 pour le cou, 13 dans chaque bras, 7 dans chaque jambe et 11 dans sa colonne vertébrale.

Ce biorobot devrait donner des idées aux chercheurs et faire avancer la famille des robots humanoïdes.


Laisser un commentaire