Un robot implose au fond de l’océan [vidéo]

A 10 kilomètres sous l’eau, Nereus, un véhicule sous-marin piloté à distance pour explorer les fonds marins n’aura pas résisté à la pression exercée par le poids de l’eau. Il était en mission dans la fosse Kermadec, l’une des plus profondes du monde.

Le drone sous-marin télécommandé de la mission HADES explorait les grands fonds marins du Pacifique depuis début avril. Le ROV (remote operated vehicle) surnommé Nereus, a été perdu en pleine mer au large des côtes du Nord-Est de la Nouvelle-Zélande, à 6,2 miles de prodonfeur soit environ 10 kilomètres.

un-robot-implose-à-cause-de-la-pression

Une partie du robot a implosé après 7 heures d’exploration, ne resistant pas à la pression exercée par l’eau de l’ordre de 11 tonnes par centimètre carré, soit 16000 psi. Pour comparaison, sur Terre, nous sommes exposés à des pressions de près de 15 psi. Programmé pour remonter automatiquement en cas de perte de contact avec la surface, l’engin n’est pas reparu. L’équipage a rapidement repéré des objets flottants qui se sont révélés appartenir au Nereus, a précisé le Woods Hole Oceanographic Institution dans un communiqué.

implosion-d'un-robot-sousmarins

nereus-implose-dans-l'océan

Le Nereus était rélié à la station de contrôle par un câble en fibre optique. Construit en 2008 par les laboratoires de l’institut océanographique de Woods Hole, le Nereus a été détruit au trentième jour d’une campagne qui devait en compter 40. Il coûtait tout de même 8 millions de dollars.

Voici une vidéo d’explications :

L’équipe ne démoralise pas : « Nous allons continuer ce pour quoi nous sommes venus ici : en apprendre plus sur cet endroit du monde qui ne livre pas ses secrets facilement ».


Laisser un commentaire