Un robot mou au piano annonce l’avenir de la médecine

Regardez comment ce dispositif est capable en une fraction de seconde d’appuyer sur les touches d’un piano. Encore au stade de recherche, ces doigts artificiels pourraient arriver à jouer des partitions entières et rivaliser avec les plus grands noms du jazz tels que Petrucciani ou Tatum, mais pas seulement… Il annonce également le futur de la médecine.

Plusieurs équipes de chercheurs travaillent au développement de muscles artificiels. C’est le cas du MIT avec des muscles robotisés à la vapeur d’eau ou les robots mous de l’équipe de Georges Whitesides de l’Université de Harvard à Cambridge.

Cette dernière a développé un robot de la famille des blobs, capable de se déformer plus vite que son ombre. Il est composé de quatre doigts fixés aux touches du piano qui n’ont besoin que de 50 millisecondes pour coordonner leurs mouvements grâce à une injection d’air pressurisé. Une vanne commandée par ordinateur régule la pression dans chaque doigt, ou actionneur, et synchronise l’ensemble.

L’équipe avait travaillé sur une version similaire capable de cueillir une fleur, mais ses actionneurs réagissaient trop lentement pour parvenir à appuyer sur les touches du piano. En changeant la forme des valves, l’équipe a réussi à réduire le volume de gaz contenu dans les doigts, ce qui leur permet de se gonfler plus vite et d’acquérir plus de force.

Le robot joueur de piano a également gagné en résistance. Le système est maintenant capable de se rétracter / déplier plus d’un million de fois sans jamais se casser. La prochaine étape : accroître la vitesse de déplacement du robot ainsi que la puissance dégagée par chaque doigt.

Évidemment, cette structure molle n’a pas été pensée pour remplacer les pianistes. Elle pourrait notamment servir en chirurgie assistée par robot, en l’introduisant dans des zones fragiles du corps humain. D’ailleurs, les actionneurs ont déjà été utilisés dans une prothèse gonflable développée pour les exercices de rééducation de personnes ayant été victimes d’un AVC.


Laisser un commentaire

  1. scaringella

    En fait ils ont automatisé le principe de l'orgue, celle qu'on trouve dans les églises.