Un robot qui obéit à l’oeil

robot peintre

Une équipe scientifique de l’Imperial College de Londres a mis au point une méthode permettant de contrôler un bras robotisé en clignant des yeux. Un potentiel d’applications très utiles pour les personnes souffrant de handicaps moteurs…

Les chercheurs viennent d’en faire la démonstration dans une vidéo postée la semaine dernière par l’université. Dans cette vidéo, Sabine Dziemian, étudiante chercheuse travaillant dans l’équipe du Dr. Aldo Faisal, prend le contrôle du robot alors qu’elle est assise et immobile, par le biais de mouvements oculaires, et lui fait peindre une image. L’étudiante décrit le contrôle comme intuitif et facile.

visage de profil

Pour indiquer au robot quelle couleur elle souhaite utiliser, Sabine pointe des yeux la couleur et confirme avec un clignement. Le robot plonge alors son pinceau et peindre des traits suivant la trajectoire de ses yeux. Pour changer de couleur, elle cligne trois fois des yeux en regardant une couleur différente.

Le résultat final est loin d’être un chef d’oeuvre mais l’équipe n’en est qu’à ses débuts. L’équipe travaille travaille depuis 6 ans sur des projets similaires, elle développe des systèmes qui analysent nos intentions d’action transmises à l’aide de nos yeux. A partir de ces algorithmes les machines sont capable d’analyser ces mouvements oculaires et de les traduire en actions.

Bras robot qui tient un pinceau

Pour l’instant, les chercheurs ont pris le contrôle d’un seul axe du robot, celui qui permet de contrôler le pinceau. A terme, ils souhaitent pouvoir contrôler l’ensemble des axes du bras. « Imaginez, par exemple, que vous puissiez peindre, manger et boire en même temps, imaginez-vous en train de tenir un bébé dans vos bras et préparer le dîner simultanément. Il y a donc énormément de nouvelles possibilités d’interagir avec le monde », a déclaré Dr. Faisal à Reuters.

Cette technologie pourrait être particulièrement utile pour les personnes qui souffrent de maladies dégénératives et qui sont handicapées dans les gestes du quotidien que ce soit dans leur cuisine, leur salle de bains ou au travail.


Laisser un commentaire