La NASA lance un grand concours d’impression 3D

Après les succès de l’ESA dans le domaine de l’impression 3D dans l’espace, c’est au tour de la NASA d’explorer le sujet. L’agence spatiale a lancé lors du Maker Faire de Chicago un concours ouvert à tous pour créer des plans d’habitation dans l’espace.

La NASA lance une compétition à 2,25 millions de dollars

La première phase du concours, ouverte jusqu’au 27 septembre, sera dédiée à la conception de plans utilisant les avantages de l’impression 3D. Les 30 meilleurs concepts seront évalués et le vainqueur recevra une récompense de 50 000$ lors de la Maker Faire à New-York. Cette épreuve est l’occasion pour la NASA d’associer les possibilités qu’offre l’impression 3D à ses programmes d’exploration spatiale.

Une mission d'aménagement de la planète rouge

Pour Sam Ortega, ce concours permettra d’aller au-delà des compétences actuelles de l’agence et il est impatient de voir les propositions des participants au concours. Le concours offre également une possibilité d’économie énorme sur les coûts des missions spatiales, puisqu’un kilo de matériel embarqué pour une mission revient à environ 25 000$. D’où l’intérêt de développer des plans d’impression 3D utilisant des matériaux locaux, permettant de n’embarquer que l’imprimante à bord des fusées.

Une base imprimable dans l'espace

La seconde phase de la compétition est composée de deux épreuves distinctes. La première, la Structural Member Competition (compétition des éléments structuraux) se concentre sur l’optimisation des technologies de construction utilisant des matériaux locaux et/ou recyclés. La seconde épreuve, la On-Site Habitat Competition (compétition d’habitat sur place) est, elle, centrée sur la construction d’un habitat à taille humaine n’utilisant que des matériaux locaux ou mêlés à des matériaux recyclés.

Design de base lunaire de l'ESA

Les inscriptions pour les épreuves de la dernière phase sont ouvertes jusqu’au 26 septembre. Les vainqueurs de chaque épreuve de cette phase recevront une récompense de 1,1 million de dollars. La NASA espère obtenir par ce concours un nouveau savoir-faire pour envoyer des machines de construction automatisées afin de bâtir les habitats accueillant les explorateurs à venir. Ces compétences pourront également être utilisées sur Terre pour construire des habitations dans des zones difficiles d’accès.

Une base de l'ESA protégée par la lune elle-même

Les habitations développées devront pouvoir accueillir 4 astronautes en mission pour Mars. Le futur de l’exploration spatiale semble de plus en plus étroitement lié à l’avenir de l’impression 3D.

Crédit photos : NASA, ESA, John Frassanito & Associates


Laisser un commentaire