Une étude révèle l’attrait des singes pour les robots

Nous ne sommes plus les seuls à aimer les robots ! Nos amis les singes semblent aussi les apprécier d’après cette étude scientifique menée par les chercheurs de l’Université de Portsmouth. Les interactions animal-machine sont très intéressantes, surtout lorsqu’il s’agit d’animaux très intelligents…

Tout le monde sait qu’un robot est un système non vivant (quoiqu’on puisse en douter en voyant ce genre de vidéos). Pourtant, on interagit bien avec lui, on le fixe dans les yeux, on lui parle, et certains, développent même des sentiments pour eux. L’étude réalisée par les chercheurs du Centre de Psychologie comparative et évolutive révèle que les singes réagissent quasiment comme nous face à un robot.

Pour l’étude, ils ont fait venir sur place les chimpanzés du Centre de recherche de Yerkes d’Atlanta (Etats-Unis). Côté robotique, ils ont utilisé une poupée robot développée par le Laboratoire d’Algorithmes et Systemes d’Apprentissage (LASA) de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, et baptisée Robota. C’est un robot assez basique, avec une tête, des bras articulés et des yeux qui clignent, et qui peut reproduire via un haut-parleur les cris d’un primate.

humanoides_fr_interaction_robota_singe_chimpanzes_2

Les chercheurs ont d’abord laisser les singes observer comment un humain interagissait avec Robota, puis, ils les ont laissé seuls à seuls avec le robot. Les comportements des chimpanzés ont été très variés. Certains se sont intéressés à la poupée et lui ont tendu des jouets et d’autres objets pour essayer de rentrer en contact avec elle. D’autres étaient totalement désintéressés par cette créature bizarre et restaient à l’écart le plus possible.

Robota imitait les cris des singes et ces derniers lui répondaient. Ceci est un des signes que les singes ont accepté le robot dans leur cercle social proche. Mais dès que le robot effectuait des gestes plus « humains » avec sa tête ou ses bras, la curiosité des singes diminuait.

Ce que montre cet étude c’est la manière avec laquelle la communication peut être engagée avec des singes. Les hommes ont besoin de recevoir / envoyer des signaux, des stimuli pour interagir entre eux et engendrer un échange. L’étude a permis d’identifier que cela est vrai aussi chez les primates. Et les scientifiques ont pu également déterminer exactement quels étaient les cris qui faisaient le plus réagir les singes.

Lire l’intégralité de l’étude


Laisser un commentaire