Une plantation d’acajou surveillée d’en haut par un drone

African Mahogany Australia (Acajou africain Australie, AMA) est une entreprise exploitant la plus large plantation d’acajou africain au monde. Cette semaine, l’entreprise a retenu les services d’un drone afin de récolter des données sur ses arbres dans le Territoire du Nord. AMA gère une plantation de près de 13 000 hectares, dans la région de Douglas Daly, à 200 kilomètres au sud de Darwin.

Selon Frank Miller, le responsable AMA pour le Territoire du Nord, beaucoup d’entreprises forestières dans le monde ont compris les avantages liés à l’utilisation des drones. Pour lui, il s’agit « d’utiliser la meilleure technologie disponible pour récolter des informations sur nos plantations pour améliorer la gestion de ce que nous faisons dans la région de Douglas Daly. » Le système est très simple puisque le drone « prend des photographies que [les employés] peuvent utiliser pour [contrôler] l’état de santé de la plantation. » Et, à partir de là, AMA peut ajuster ses techniques de gestion.

Selon Frank Miller, « les coûts pour se rendre sur place et évaluer individuellement de larges zones d’arbres augmentent vite, donc les drones nous offrent une perspective bien plus détaillée des différents états des arbres. » Le drone était en phase de test cette semaine, toutefois M. Miller a déclaré être déjà très satisfait des résultats. Selon lui, ce qu’AMA essaye de faire « c’est d’avoir une vision des détails et des applications dans la gestion que nous pouvons tirer de ces informations. »

Il déclare : « Nous allons étudier les coûts [de l’utilisation du drone] et ses avantages, mais, dans le futur, je ne vois pas pourquoi nous n’utiliserions pas de plus en plus cette [technologie], surtout vu le niveau de détail que l’on peut obtenir sur les images. Du coup, je suis plutôt excité de voir les résultats de ce que nous avons obtenu [avec le drone] jusqu’à hier. »


Laisser un commentaire