Utiliser des modélisations 3D pour des opérations chirurgicales

Utiliser des modélisations 3D pour des opérations chirurgicales

La réalité augmentée continue de révéler des nouvelles possibilités pour beaucoup de domaines. En médecine, par exemple, l’entreprise EchoPixel, basée à Moutain View, propose aux médecins de créer des modélisations 3D des organes d’un patient à partir de radiographies pour leur éviter de devoir travailler sur des images 2D.

Selon le PDG d’EchoPixel Ron Schilling, il est temps que les médecins cessent d’utiliser des images plates et de les aider à exploiter tout le potentiel des informations auxquelles ils ont déjà accès. Grâce à la réalité augmenté, il devient possible créer une modélisation 3D du patient, exercice jusque là laisser au médecin qui devait se créer une représentation 3D mentale du patient à partir d’images plates. La réalité augmentée est de plus une aubaine ici. En effet les radiographies et scans permettent déjà de créer des modélisations 3D d’organes, mais uniquement sur des écrans 2D, sans pouvoir rendre la profondeur. En utilisant des lunettes en réalité augmentée, il devient possible pour le médecin d’avoir les organes en face de lui, de pouvoir les tourner, les déplacer comme s’ils étaient devant lui.

Des rendus 3D d'organes

Par exemple, dans le cas d’un médecin tentant de trouver un caillot de sang dans un cerveau, les images scanners permettent de montrer les différents tissus, couche par couche. En utilisant la technologie d’EchoPixel, il est possible à partir de ça de créer un modèle 3D du cerveau du patient. Le médecin peut donc voir, sur l’affichage zSpace, le cerveau du patient comme une masse de tissus flottante. Il devient alors possible pour le médecin de l’inspecter sous toutes les coutures simplement en bougeant la tête. De plus, le logiciel permet au médecin de séparer les différents éléments du cerveau pour examiner les irrégularités en détail. Les médecins peuvent donc arriver en salle d’opération préparés et connaissant exactement l’organe qu’il vont opérer.

Une innovation pour les médecins

Cette technologie peut également servir à former des étudiants en médecine en leur permettant de se retrouver face à des modélisations 3D sur lesquelles ils doivent identifier des irrégularités. De plus, bien que cette technologie ne remplace pas l’entraînement sur des tissus réels, elle permet à la communauté des médecins de créer une base d’images 3D pour toutes maladies, permettant d’optimiser leur identification.


Laisser un commentaire

  1. Sika

    Bonjour,
    etudiant en informatique, j'aimerais parfaire mon cursus en participant a vos recherches par la conduite de mon doctorat...