Visite commentée et imagée à la Maker Faire Paris

Crédits Photos : Emile Marzolf H+

Ce weekend, nous étions à la Maker Faire de Paris. Nous vous avons rapporté les meilleures pépites de cette édition 2016 du salon des bricoleurs du futur !

Enable the Future

Enable est une association qui propose de fournir des prothèses de mains aux enfants paralysés ou amputés. Si cette main imprimée en 3D a tout l’air d’une main bionique, elle n’en est pas moins strictement mécanique. Fonctionnant grâce à des fils et des mouvements mécaniques, elle n’a besoin ni d’alimentation ni de moteur, ce qui explique son prix de revient de 50€ environ. Les mains colorées d’Enable n’ont pas vocation à remplacer une prothèse bionique mais simplement à redonner un minimum de sens de la préhension aux enfants, tout en les aidant à mieux s’intégrer. Chose beaucoup plus facile lorsque l’on a ses deux mains, d’autant plus quand l’une d’entre elles ressemble à celle d’Iron Man. Les mains d’Enable sont évidemment accessibles en open-source sur leur site, sur lequel vous pourrez également entrer en contact pour trouver une solution d’impression le plus près de chez vous. A noter qu’elles sont, bien entendu, conçues sur mesure et ce grâce à de simples clichés. Mais l’association travaille déjà sur des solutions de scanner 3D pour réaliser des modélisations 3D encore plus fidèles.

prothèse de main Enable the future

main Enable the future

prothèse de main Enable the future

Bot2Karot, le robot jardinier

Vous qui adoreriez savourer des tomates bien rougies par le soleil du mois d’août mais qui n’avez pas assez de temps à consacrer à l’organisation de votre jardin, un collégien a trouvé la réponse idéale. Bot2karot est un projet de robot autonome de jardinage géré par votre smartphone. L’apprenti roboticien a déposé ce projet au Google Science Fair de 2015. Un projet de robot qui promet de vous remplacer dans les tâches les plus répétitives du jardinage.

ARPEL, l’exosquelette de rééducation

Développé par un spécialiste de la mécanique qui a souhaité transposé ses connaissances à la robotique, le projet est mené par des étudiants de l’ESIGELEC en collaboration avec la société Cogibot. Il vise à créer une Assistance de Rééducation Post-traumatique par Exosquelette Léger (ARPEL). L’idée ? Utiliser des « servomoteurs intelligents pour corriger les mouvements du patient« . La première équipe qui a pris en charge le projet a élaboré le prototype, la seconde doit quant à elle, concevoir une interface pour que le kinésithérapeute commande et enregistre des données sur le bras.

exosquelette ARPEL Maker Faire Paris

exosquelette ARPEL Maker Faire Paris

exosquelette ARPEL Maker Faire Paris

Suite du tour en images

Le terminator de Vladimir Kadir du TechShop

terminator techshop maker Faire

Les humanoïdes d’InMoov

Humanoïde InMoov Maker Faire Paris

Humanoïde InMoov Maker Faire Paris

Humanoïde InMoov Maker Faire Paris

Humanoïde InMoov Maker Faire Paris

La fourmi géante des Machines de l’île

fourmi géante de la compagnie les machines de l'île à la Maker Faire Paris 2016

fourmi géante de la compagnie les machines de l'île à la Maker Faire Paris 2016

L’orchestre robotique

orchestre robot (2)

orchestre robots (3)

La pompe à eau pour régions désertiques imprimable en 3D

Pompe Afrique Maker Faire 2016

Pompe Afrique Maker Faire 2016

Et aussi…

Maker Faire Paris 2016

drone Maker Faire Paris 2016

Réalité virtuelle Maker Faire paris 2016

impression 3D Maker Faire Paris 2016

Impression 3D Maker Faire Paris 2016

Impression 3D Maker Faire Paris 2016

Impression 3D Maker Faire Paris

Crédits Photos : Emile Marzolf, H+ Magazine


Laisser un commentaire