Voici Root, le petit robot qui (re)donnera le goût du code informatique aux enfants

Le robot ludique Root pour apprendre le code informatique

La programmation informatique est une discipline omniprésente, mais non moins discrète. Chaque site internet, chaque action que l’on fait sur sa tablette, son téléphone ou son ordinateur est régie pas une ligne de code informatique, et pourtant, peu de gens savent comment l’appréhender et encore moins le maîtriser. Briser la barrière d’une discipline sous-estimée, c’est le défi que relève Root, le robot du Wyss Institute d’Harvard.

D’un côté, les ingénieurs et entrepreneurs ne cessent de vanter les perspectives d’avenir de la programmation informatique, qui créerait plus d’un million de postes d’ici 2024. De l’autre, il y a la jeunesse, qui face à la transformation profonde du marché du travail et des outils de production va devoir développer de nouvelles compétences. Toutefois, seule une école sur quatre enseigne le code aux Etats-Unis et la discipline souffre d’une image peu palpitante. Pour attirer -et surtout garder- l’attention des enfants, il faut faire preuve d’une imagination sans limites. C’est pourquoi de plus en plus d’entrepreneurs développent des solutions innovantes pour faciliter l’apprentissage de la programmation informatique, qui n’a rien de très divertissant au premier abord.

Comment allumer la flamme de l’apprenti codeur informatique ? Comment susciter l’intérêt des enfants dans l’art de la programmation informatique ? C’est en substance tout le dilemme auquel font face les entreprises de l’informatique. Pour le résoudre, entre autres, il y a, le Codey Bot de Makeblock, un petit robot ludique pour enseigner la programmation aux enfants sur la plate-forme Mblockly de Google. Ou bien Robobox, le premier abonnement mensuel pour apprendre progressivement les bases de la robotique et du code. Harvard apporte désormais son grain de sel avec Root, « le robot qui générera la prochaine génération de programmeurs« .

« Le code est un langage particulièrement abstrait, qui n’a que peu d’attaches au monde réel » précise Todd Rose, professeur à Harvard, pour expliquer l’écart entre l’offre et la demande d’emplois dans un secteur florissant mais peu attractif. Soigner l’image des sciences et du code, leur redonner un côté amusant, c’est depuis plusieurs années ce qu’entreprennent de faire de nombreuses personnalités américaines comme Steve Jobs, Mark Zuckerberg et autres génies de l’informatique et du business. On pense tout de suite aux conférences décontractées à l’américaine, développées notamment par les TEDtalks qui ont fait leur apparition en France en 2009.

code informatique

C’est là également toute l’ambition du robot Root, conçu par cet institut de robotique. « L’idée avec Root, c’est de mettre à disposition des enfants un vrai robot avec des comportements captivants. Il peut bouger sur la tableau [de l’école], dessiner… Mais ce qui le rend unique, c’est qu’on peut le programmer comme on veut » explique Radhika Nagpal. Et pour ce faire, rien de tel qu’une plate-forme ludique, avec des icônes simplistes mais pertinentes qui font le lien entre le code informatique et sa concrétisation dans la réalité. D’ordinaire, on entre une ligne de code puis on voit en pratique ce que cela donne. Avec les icônes représentant des actions concrètes, l’enfant peut définir le comportement de son robot a priori, puis voir ce que cela donne en code informatique. Root permet de renverser la logique et ainsi de faciliter la compréhensibilité du code. Le but c’est que l’enfant, en entrant différentes lignes de codes, s’aperçoive par lui-même des conséquences directes que cela peut avoir sur le comportement du robot. A eux d’explorer les effets des lignes de code sur le déplacement du robot, de découvrir ses limites mais aussi son potentiel.

robot code informatique Root

Robot Root pour apprendre le code informatique

Robot Root pour apprendre le code informatique

Root est un hardware magnétique. Il peut se déplacer de façon verticale sur n’importe quel tableau, ou bien sur le sol, un bureau…. Il possède évidemment des capteurs de position et de direction, un scanner de couleurs, pour reconnaître les traits du tableau. Il intègre également une gomme pour effacer tout ce qu’il dessine sur le tableau de la classe et des haut-parleurs pour communiquer. Mais la vraie performance, c’est que Root est programmable à distance et en temps réel pour que les enfants s’essayent à modifier le comportement du robot au gré de leurs envies.


Laisser un commentaire