Winbot 710 : test du robot nettoyeur de vitres

La marque chinoise Ecovacs est spécialisée dans les robots ménagers autonomes, aspirateurs et laveurs de vitres principalement. Avec la famille Winbot, elle propose deux produits nettoyeurs de vitres. Nous avons testé le Winbot 710.

Le Winbot 710 se présente comme un robot de forme carrée à bords arrondis. Il mesure 23,2 cm x 22,5 cm et 9,5 cm de hauteur et pèse environ 2 kilos. Il est équipé de patins de nettoyage avant et arrière à scratch à fixer sous le robot avant toute utilisation. Ces tissus sont en microfibre et servent à absorber la poussière et la saleté de la surface. Ils sont lavables à l’eau.

humanoides_fr_winbot_710_ecovacs_robot_vitres_4

Le patin avant est humecté de produit lave-vitres. Le patin arrière récupère les résidus et particules de la surface pendant le nettoyage. Au centre du robot se trouve le système d’aspiration qui permet au robot de rester fixer à une paroi. Le robot avance grâce à des chenilles positionnées de part et d’autre de ce système ventouse.

humanoides_fr_winbot_710_ecovacs_robot_vitres_3

Le Winbot 710 fonctionne sur secteur. Une rallonge électrique d’environ 5 mètres fournie avec le robot lui permet d’évoluer sur des grandes surfaces, si tant est qu’une prise murale soit à proximité.

Winbot 710 : Pour quel type de surface ?

Le Winbot 710 est un robot pour le nettoyage des surfaces vitrées, mais pas seulement. Il peut s’utiliser également sur des miroirs ou des carreaux par exemple, ou toute surface lisse, polie et sans fissure, à condition d’avoir un encadrement d’une épaisseur au moins égale à 5 mm (afin que le robot détecte les délimitations).

L’avantage de ce robot est qu’à la différence des premières générations de laveurs de vitres, le Winbot 710 s’accroche à la vitre par succion et non pas par un aimant. Ce qui lui permet de nettoyer des vitres de toutes tailles – tant que celles-ci font au moins 60 centimètres en hauteur et 45 cm de largeur -, quelle que soit leur épaisseur.

humanoides_fr_winbot_710_ecovacs_robot_vitre

Winbot 710 : Fonctionnement

La prise en main du laveur de vitre d’Ecovacs est très simple et bien expliquée dans le mode d’emploi. Une fois branché au secteur, il faut le positionner à 10 cm d’un bord latéral et plutôt près du sol. Le robot commence par détecter sa position par rapport aux rebords de la fenêtre et calcule la surface à nettoyer.

Il balaye ensuite vers le haut puis se déplace latéralement et repart vers le bas. Le Winbot 710 se déplace sur la vitre à une vitesse de 15 cm/s.

Le cycle de nettoyage en zigzag prend fin dès que le robot détecte qu’il est passé partout, revient à sa position de départ et émet une alarme sonore. Quand tout se passe bien (ce n’est pas toujours le cas…), le parcours est régulier et le Winbot va même dans les coins.

Dans notre test nous avons nettoyé les faces interne et externe d’une vitre de 3,50 m². Le nettoyage a demandé 17 minutes par face, soit une vitesse de nettoyage d’environ 5 minutes par m².

humanoides_fr_winbot_710_ecovacs_robot_vitres_6

Un mode de navigation alternatif est proposé. On peut piloter le robot à l’aide d’une télécommande. Ce mode est fait pour pouvoir prendre la main sur le mode autopilote et diriger le robot là où on le souhaite. Utile pour insister sur des zones que le robot aurait mal nettoyé. Le robot réagit parfaitement bien aux commandes. A noter néanmoins qu’au retour en mode autopilote, le Winbot 710 ne répond plus et s’arrête sans raison apparente.

Winbot 710 : notre avis

Ce robot nettoyeur de vitres est un produit d’entretien plus que de nettoyage. Il ne remplacera pas un travail fait à la main, tout simplement parce que le robot ne frotte pas la surface mais se contente de l’essuyer. D’ailleurs, le fabricant livre avec le robot une lingette pour la finition du nettoyage. Et nous avons dû nous en servir, car le Winbot 710 laisse quelques traces lorsqu’il se déplace sur les côtés. C’est quand même dommage d’avoir à passer derrière…

Pendant nos tests nous avons souvent constaté des coupures de l’appareil : le robot s’arrête en émettant un bip d’alerte et clignote rouge. C’est dommage pour un appareil sensé être autonome car finalement, il demande que l’on reste près de lui pendant un cycle de nettoyage, juste au cas où…

Nous avons trouvé son système de succion très bruyant.

humanoides_fr_winbot_710_ecovacs_robot_vitres_8

En conclusion, pour un robot à 300 euros, nous trouvons le travail bien fait mais perfectible. Ses avantages sont sans aucun doute sa compatibilité avec toutes les tailles et épaisseur de vitres (à partir d’une taille minimale), sa simplicité d’utilisation et sa capacité à aller dans les angles.

Ses inconvénients : son bruit, le fait qu’il soit relié au secteur et qu’il faille passer derrière lui pour finir le travail.

Le Winbot 710 est disponible dans toutes les boutiques en ligne spécialisées.

Si parmi vous il y a des utilisateurs du Winbot 710, n’hésitez pas à partager vos avis dans la zone de commentaires.


Laisser un commentaire

  1. manou

    ce robot laisse beaucoup de trace au milieu des vitres nettoyées c'est dommage de repasser derrière

  2. lartiste

    existe t-il un petit modèle pour laver les rétroviseurs ? lol
    ou les lunettes, ca serait vraiment cool

  3. Humanoides.fr

    en effet, merci, une erreur s'est glissée, il s'agit bien d'une marque chinoise dont le siège social est situé à Suzhou dans la province de Jiangsu !

  4. ptipons

    Attention au premier paragraphe ... La marque est-t-elle chinoise ou coréene ?

  5. Lapinx

    Existe-il un petit modèle pour mon écran télé?
    Fonctionne-t-il DANS un aquarium? et pour les vitres de
    voiture?