YO! Sushi sert sa clientèle à table avec des drones

La chaîne de restauration rapide YO! Sushi vient d’embaucher de drôles de serveurs. La marque britannique veut surfer sur la vague des drones et propose à ses clients de les servir à table directement par UAV interposé. Cela nous rappelle évidemment l’autre chaîne qui a déployé les désormais célèbres DomiCopter.

Le projet est encore en phase de test dans la franchise de Soho. Ce nouveau système de service, baptisé iTray par la chaîne, doit permettre aux serveurs de diriger à distance à partir d’un iPad connecté en wifi les petits quadricoptères. Ils ont une portée de 50 mètres et se déplacent à 10 m/s. Equipés de deux caméras optiques, ils retransmettent en cuisine et sur les tablettes des serveurs ce qui se passe en salle.

Une vidéo a été postée en ligne avec le PDG des restaurants YO! Sushi, Robin Rowland, expliquant le concept : « Tout est question d’innovation. YO! Sushi propose un tout nouveau concept à ses clients et repousse eles barrières de la technologie ». En effet, cette chaîne est la première à avoir proposé de la nourriture servie sur un tapis roulant. « Nous voulions montrer à nos clients à quel point la nourriture peut être amusante », a-t-il déclaré.

humanoides_fr_yo_sushi_drones_serveurs

YO! Sushi espère déployer ce nouveau service dans ses 64 franchises britanniques d’ici la fin de l’année. La chaîne a orchestré cette opération de communication pour le lancement de son nouveau produit, le Yo Burger (un virage à 90° pour cette chaîne de sushis ?)

L’hamburger a intérêt d’être bon, car ce n’est pas seulement avec des drones que YO! Sushi fidélisera sa clientèle… Et ne parlons pas du pilotage, qui devra être irréprochable !

humanoides_fr_yo_sushi_drones_serveurs_2


Laisser un commentaire

  1. usfmlj

    Amusant et très original ! Cela va attirer de nombreux clients mais je crains les chutes d'assiettes, les chocs frontaux avec des humains... mais ce serait tout aussi amusant ceci-dit ;)

  2. Roberto

    Ces entreprises qui utilisent des serveurs robots, n'ont elles pas peur du piratage de ces derniers à des fins personelles ?